TARN INFO > le monde du petit train : les livres qui nous parlent du Tarn
tarn
la météo du tarn

Découvrez la météo du Tarn...
Inscription gratuite

"Pigeonniers en Midi-Pyrénées"
de Michel LUCIEN

L'annuaire

Arts et culture

Associations

Auto-moto, mécanique

Commerces, Artisanat

Emploi, formation

Gastronomie, Terroir

Immobilier

Informatique TV HiFi...

Institutions

Météo

Santé, bien-être...

Tourisme

Villes et villages

Justice, droit

Pratique

Tarninfo.com dans mes favoris



AccueilLivresLe Monde du Petit Train


"le Monde du Petit Train" de Michel Viers et Bernard Vieu
est paru en mai 2008 aux Editions LR-PRESSE.

Découvrez dans cet ouvrage l’étonnante histoire du “Petit Train”, racontée par Michel Viers et Bernard Vieu. Outre une très riche iconographie, vous y retrouverez également l’intégralité des plans du matériel roulant au 1/43,5e, les plans des bâtiments au 1/87e et les dessins de tous les ouvrages d'art importants.

En avant première, Tarninfo.com vous propose de découvrir l'introduction et quelques illustrations de cet ouvrage.


Le Petit Train du tarn
Introduction


"C’est un simple arrêt d’autobus parfaitement banal, mais dont le nom semble chargé de quelque ironie : « Petit Train ». C’est une rue aussi, et c’est même tout un quartier de Castres. La proximité de la gare pourrait expliquer le mot « train », mais pourquoi « petit » ? C’est bien simple, il suffit de demander. Posez donc la question au premier passant venu, il vous répondra volontiers : « Ah ! Le Petit Train... »

Votre curiosité aurait pu s’exercer ailleurs. Sur le tracé rectiligne de ce sentier qui ne mène nulle part, sur cette sombre tranchée qui se perd dans la broussaille, sur ce viaduc monumental qui ne supporte qu’un chemin rural...

Autant d’indices qui, pour l’œil exercé d’un amoureux des chemins de fer témoignent de l’existence passée d’une ligne disparue. Ces traces ténues, s’il vous prend fantaisie de les rechercher, vont finir par s’assembler comme les pièces d’un puzzle et constituer un tableau surprenant. Comme les cailloux blancs du petit Poucet, ils balisent les soixante-quinze kilomètres qui séparent Castres de Murat-sur-Vèbre, et d’autres encore vers Brassac.

Gares du Petit Train Une quarantaine de kilomètres plus au nord, entre Albi et Alban, ou encore plus loin, vers Valence-d’Albigeois, d’autres talus, d’autres tranchées, d’autres viaducs abandonnés disent la même histoire.

Partout aussi vous obtiendrez la même réponse à vos interrogations : c’était le Petit Train. Ainsi éclairé vous ne pouvez plus ignorer que le réseau complexe d’un chemin de fer d’intérêt local irriguait l’Est du département du Tarn.

La recherche des traces de ce réseau disparu peut vous réserver quelques surprises. Bien sûr son parcours est jalonné de ruines, parfois même la trace en est tout à fait perdue, balayée par l’érection de constructions postérieures : ici une cité H.L.M., là une piscine, une gendarmerie... Mais, merveille ! un abri tout neuf vous sourit, inattendu le long de la route avec son panneau « Gare de Laucate ». Plus étonnant encore, cet autre, perdu dans les bois, accessible seulement aux randonneurs à pied, réhabilité lui aussi.

Le Petit Train à L'Albinque en 1962 Le Petit Train est mort, vive le Petit Train ! Partout des hommes et des femmes s’évertuent à en garder le souvenir. Ils lui érigent des cénotaphes. Regrets éternels.

Ce Petit Train là faisait partie de la famille. Un lien intime s’était tissé entre lui et ceux qu’il desservait, qu’il servait. Dans notre quête d’informations, de documents, de souvenirs, chez les témoins interrogés la même phrase revient constamment : « Pourquoi l’ont-ils fermé ? » La question nous intéressait aussi, et nous avons voulu y trouver une réponse, mais pas à cette seule question. N’était-il pas aussi intéressant de découvrir pourquoi « ils » l’avaient ouvert ? Et qui était ce « ils », bien obscur ? Enfin l’envie nous a pris de tout savoir sur ce Petit Train. Tout.

Gares du Petit Train Avant nous, Pierre Gaches d’abord, la Société Culturelle du Pays Castrais ensuite s’étaient penchés sur le sujet. De leurs publications surgissait une image attendrissante, teintée de nostalgie. « Ses histoires... », « ses derniers sourires... », « il était une fois... ».

Cinq années de recherches à toutes les sources imaginables, le dépouillement systématique de centaines de liasses de documents aux Archives Départementales du Tarn, d’autres dans les subdivisions de la Direction Départementale de l’Équipement (ex Ponts & Chaussées), d’autres encore dans des archives privées, ont confirmé l’image d’un chemin de fer sans nul doute profondément enraciné dans le terroir qu’il irriguait. Mais elles nous ont aussi révélé une aventure bien plus complexe, tissant des liens très au-delà de notre région, agitée par les remous de l’évolution des techniques, les tourbillons de la politique, les tempêtes de l’Histoire, la marche du monde.

De cette matière, nous avons voulu pétrir ce livre. Le Petit Train, certes, ou mieux : le Monde du Petit Train."

Le Petit Train à Lacaune en 1953


Les photos du Tarn
Découvrez le Tarn
Occitan dans le Tarn
Découvrez les expressions occitanes...
Accès membre

Pseudo :
Mot de Passe :




Devenez membre
Vos évènements

Contact

Partenaire
©2006-2017 InfoTarn.com