TARN INFO > Recettes > Faire le cochon
tarn
la météo du tarn

Découvrez la météo du Tarn...
Inscription gratuite

"Pigeonniers en Midi-Pyrénées"
de Michel LUCIEN

L'annuaire

Arts et culture

Associations

Auto-moto, mécanique

Commerces, Artisanat

Emploi, formation

Gastronomie, Terroir

Immobilier

Informatique TV HiFi...

Institutions

Météo

Santé, bien-être...

Tourisme

Villes et villages

Justice, droit

Pratique

Tarninfo.com dans mes favoris



AccueilRecettesFaire le cochon (âmes sensibles s'abstenir!)


Faire le cochon

Faire le cochon : avant tout l'occasion de se retrouver entre amis, faire la fête !


faites appel à vos talents créatifs pour l'étiquette!


Cependant, un évènement à prendre avec le plus grand sérieux, il vous faudra deux jours pour transformer un cochon.

Prévoyez une grande pièce dédiée à la transformation avec deux grandes tables, un coin cuisine avec deux feux pour avoir de l'eau chaude en permanence pour le nettoyage, la cuisson de la tête, des abats, des boudins et melsats, pour stériliser les bocaux.

Le matériel :
- Des couteaux bien aiquisés pour la découpe.
- Une dizaine de grandes bassines.
- De vieux draps propres pour protéger le cochon.
- Des bocaux.
- Deux stérilisateurs de 100 l.
- Deux brûleurs et leur bonbonne de gaz.
- Une marmite.
- Une tige muni d'un pic pour percer les boudins et les melsats lors de leur cuisson pour éviter qu'ils n'éclatent.

Les ingrédients :
- Sel, poivre.
- Des citrons et des oranges pour les boyaux.
- Des herbes et des épices à votre goût.
- Des boyaux de différents diamètres pour la saucisse, le saucisson, le melsat et les boudins.
- Du pain sec et des oeufs pour le melsat.

Mythe ou réalité? : Par chez nous, les anciens recommandent de faire tuer le cochon juste après la pleine lune. D'autre part, une femme indisposée ne participe pas à la préparation du cochon.



Etape n°1 : Choisissez un bon cochon "fermier" élevé à la ferme et nourri avec des produits naturels. Cette année, le notre pesait 160 kg et entourez vous d'experts.
le cochon fermier!
les experts!

Etape n°2 : Faire tuer le cochon à l'abattoir (c'est obligatoire!) et demander qu'on vous le découpe en six (c'est plus facile à transporter!). Prévoir un seau pour récupérer le sang et une grande bassine pour les abats.
découpé en 6 c'est mieux!
les abats!

Etape n°3 : Lavez les boyaux et placez les à tremper avec les oranges et citrons découpés. Ils serviront pour la préparation du melsat, de la saucisse et du boudin.
nettoyage des boyaux!
à tremper!

Etape n°4 : Désosser la tête. Nettoyer les oreilles, mettre la cervelle et la langue de côté. Si nécessaire, passer un chalumeau pour finir d'enlever les poils.
tu en fais une tête!
le chalumeau pour un épilage express!

Etape n°5 : Sortir les 2 jambons et les amener chez son charcutier préféré pour l'affinage : au moins 7 mois!
les jambons!
le jambon!

Etape n°6 : Les abats et la tête : mettre le foie à égoutter et faire cuire pendant 3 heures le reste des abats, la tête, la langue dans une marmite avec de l'eau.
le foie
la cuisson des abats et de la tête

A la fin de cette étape nous avons découpé les jambons, congelé les morceaux que nous souhaitons garder pour une cuisson ultérieure (rôtis, filet mignon,...).

Nous avons à notre disposition un seau de sang, une bassine de graisse, la tête et les abats cuits, le foie, la langue, la viande pour la saucisse.

Il nous reste la préparation du melsat, des boudins, la graisse et les fritons, la saucisse, les pâtés.

Au travail :

Le melsat

La saucisse

Le boudin

La graisse et les fritons

Le pâté


Les photos du Tarn
Découvrez le Tarn
Occitan dans le Tarn
Découvrez les expressions occitanes...
Accès membre

Pseudo :
Mot de Passe :




Devenez membre
Vos évènements

Contact

Partenaire
©2006-2017 InfoTarn.com